• Andrit

Les Dédicaces des oeuvres de Danrit

Mis à jour : 31 déc. 2019


Dédicace manuscrite "A mes chers parents..."

La quasi-totalité de ses oeuvres donne à Danrit l'occasion, via une dédicace, de mettre en avant une personne ou une cause qu'il estime ou qui lui est chère: un proche, une des unités qu'il a eu l'honneur de commander, des aventuriers qu'il admire, ou bien une préoccupation du moment. Certaines ont été ajoutées ou modifiées au fil des éditions.

Elles illustrent chacune une facette de la personnalité de leur auteur, ses attachements et centres d'intérêt.

Nous proposons ici un récapitulatif de ces différentes dédicaces adressées par Danrit, présenté dans l'ordre chronologique des parutions, puis regroupées ensuite par type de personne ou de cause.


Chronologie des Dédicaces:

  • A Jules CLARETIE, de l'Académie Française, dans La Guerre des Forts (1889)

  • Au 4e Régiment de Zouaves, dans La Guerre en rase campagne (1891)

  • A Jules VERNE, dans L'Invasion noire (1894)

  • A François COPPEE, dans Jean Tapin (1898)

  • A son fils Georges, dans Jean Tapin (1898)

  • A Jean de SEMANT, dans Filleuls de Napoléon (1899)

  • A sa fille Marie-Thérèse, dans Petit Marsouin (1900)

  • A ses camarades de l'armée de Mer, dans La Guerre Fatale (1903)

  • Au 1er bataillon de Chasseurs, dans Evasion d'Empereur (1904)

  • A ses frères d'armes de l'Armée Russe, dans Ordre du Tzar (1905)

  • A ses compagnons d'armes quittés avant l'heure, dans La Guerre de Demain (1906)

  • A ses fils Raoul et Robert, dans Robinsons sous-marins (1908)

  • A MM. LEBAUDY, JULLIOT et JUCHMES, pilotes du dirigeable La Patrie, dans Robinsons de l'Air (1909)

  • A son père et à sa mère, dans L'Invasion Jaune (1909)

  • Aux officiers qui ont jalonné de leur corps la conquête de l'espace, dans L'Aviateur du Pacifique (1910)

  • Au général de NONANCOURT, dans Alerte (1910)

  • Au colonel BARATIER, dans Au-dessus du Continent noir (1911)

  • Aux annexés (de Lorraine et d'Alsace), dans Robinsons souterrain (1912)

  • Aux 56e et 59e bataillons de Chasseurs à pied, dans La Guerre souterraine (1915)


Dédicaces à sa famille et à ses amis:

  • A son père et à sa mère, dans L'Invasion Jaune (1909)

  • A son fils Georges, dans Jean Tapin (1898)

  • A sa fille Marie-Thérèse, dans Petit Marsouin (1900)

  • A ses fils Raoul et Robert, dans Robinsons sous-marins (1908)

  • A Jean de SEMANT, dans Filleuls de Napoléon (1899)

  • Au général de NONANCOURT, dans Alerte (1910)

  • Au colonel BARATIER, dans Au-dessus du Continent noir (1911)


Dédicaces à quelques sommités du monde littéraire:

  • A Jules CLARETIE, de l'Académie Française, dans La Guerre des Forts (1889)

  • A Jules VERNE, dans L'Invasion noire (1894)

  • A François COPPEE, dans Jean Tapin (1898)


Dédicaces à ses unités et à ses frères d'armes:

  • Au 4e Régiment de Zouaves, dans La Guerre en rase campagne (1891)

  • Au 1er bataillon de Chasseurs, dans Evasion d'Empereur (1904)

  • Aux 56e et 59e bataillons de Chasseurs à pied, dans La Guerre souterraine (1915)

  • A ses frères d'armes de l'Armée Russe, dans Ordre du Tzar (1905)

  • A ses compagnons d'armes quittés avant l'heure, dans La Guerre de Demain (1906)


Dédicaces aux aventuriers des mers et de l'air:

  • A ses camarades de l'armée de Mer, dans La Guerre Fatale (1903)

  • A MM. LEBAUDY, JULLIOT et JUCHMES, pilotes du dirigeable La Patrie, dans Robinsons de l'Air (1909)

  • Aux officiers qui ont jalonné de leur corps la conquête de l'espace, dans L'Aviateur du Pacifique (1910)


Dédicace aux populations annexées

  • Aux annexés (de Lorraine et d'Alsace), dans Robinsons souterrain (1912)


ME SUIVRE

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic
  • c-youtube
  • Google+ Icône sociale

© 2018 par Emile DRIANT. Créé avec Wix.com