• Andrit

Les rééditions de Danrit depuis 1950

Mis à jour : 27 mars 2018

Danrit a été énormément publié de son vivant et dans l'immédiat après-guerre, jusque dans les années 1930: qu'il s'agisse de belles éditions reliées, d'étrennes, de petits formats brochés ou de publications en feuilletons dans la presse nationale et régionale.

Son oeuvre, tant sur le fond - les thèmes traités - que sur la forme - le style et la structure de l'intrigue - est celle d'une certaine époque et peut paraître, pour certains, un peu datée, voire désuète. Pourtant, elle a connu encore des rééditions après la seconde guerre mondiale et jusqu'à aujourd'hui. En laissant de côté les reproductions offset "à la demande" facilement accessibles de nos jours, voici les rééditions de Danrit depuis 1950.


Les Robinsons Sous-marins ont été réédités, en 1 volume, en 1950 par Flammarion, avec des illustrations originales de Christian Mathelot. Dans cette Collection Flammarion, dont les Robinsons Sous-marins sont le numéro 21, Danrit côtoie des auteurs comme Hector Malot (Sans Famille), Alphonse Daudet (Lettres de mon Moulin, Tartarin de Tarascon), George Sand (La Petite Fadette), Lewis Carrol (Alice au Pays des Merveilles), Frances Hodgson Burnett (Le Petit Lord Fauntleroy)... Cette collection est résolument tournée vers la jeunesse.


En 1979, c'est L'Invasion jaune qui est rééditée par Flammarion, en 3 volumes, dans la collection Bibliothèque du Chat Perché. Cette édition reprend les illustrations de l'édition originale par Georges Dutriac. Si le grand succès de cette collection a été La Petite Maison dans la prairie de Laura Ingalls Wilder, Danrit y côtoie aussi Maurice Genevois (La Dernière Harde) ou Michael Bond (Les Aventures de Paddington). Cette collection s'adresse elle aussi à la jeunesse.


En 2005, c'est au tour d'Evasion d'Empereur d'être réédité par Encrage, aux Editions Les Belles Lettres, dans la collection Bibliothèque Populaire. Encrage est une maison d'édition spécialisée dans la littérature populaire; si cette réédition peut s'adresser à la jeunesse, elle est aussi le signe de l'intérêt des chercheurs et surtout amateurs de roman populaire, pour l'oeuvre de Danrit, 90 ans après sa mort. Cette édition comporte en appendice une courte mais intéressante étude de Joseph Altairac sur l'intrigue du roman lui-même: la relation de Napoléon avec les "submarins" et le projet d'évasion par ce moyen qui lui avait été réellement proposé.


En 2006, les éditions Elibron Classics, aux Etats-Unis, proposent une reproduction des 12 volumes de la Guerre Maritime et Sous-marine, titre sous lequel avait été rééditée en 1908 La Guerre Fatale, en 14 volumes (les deux derniers volumes étaient une réédition des Robinsons Sous-marins couplés à La Guerre Fatale).


La même année, 2006, les éditions Elibron Classics éditent aussi une reproduction des Robinsons de l'Air.


En 2011, c'est la traduction en anglais des Robinsons Sous-marins, par Frederick Lawton, parue en 1910, qui est rééditée sous le titre Undersea Odyssey par Black Coat Press, spécialisé dans la littérature populaire française. Il s'agit d'une reproduction offset de l'édition de 1910, précédée d'une introduction et d'une bibliographie de Jean-Marc Lofficier.


En 2011, les éditions Encrage poursuivent les rééditions de Danrit dans une nouvelle Collection, dont il est le numéro 1, la Bibliothèque du Rocambole. C'est L'Invasion jaune qui est rééditée en un seul volume, avec une introduction de Daniel David, biographe d'Emile Driant.


En 2014, dans la même collection Bibliothèque du Rocambole, avec le numéro 9, les éditions Encrage rééditent La Guerre souterraine, dans son édition revue et corrigée de 1915. Cette édition est précédée d'un avertissement de Philippe Nivet et d'une introduction d'Alfu.


En 2016, à l'occasion du centenaire de la mort d'Emile Driant, ce sont les éditions Gribeauval qui proposent avec le Comptoir des Editeurs, une édition dans un coffret en aluminium, des 4 volumes de L'Invasion noire. L'éditeur a été influencé par sa proximité avec l'historien Jean Mabire qui avait en projet un ouvrage sur Danrit, qui sera publié à titre posthume sous le titre Danrit/Driant.

Ce même éditeur annonce avoir en projet une réédition de La Guerre Fatale d'une part, ainsi que de L'Invasion jaune, à laquelle serait associée une réédition de Ordre du Tzar; les deux héros de ce dernier roman réapparaissant dans L'Invasion jaune où ils connaîtront une fin tragique.

ME SUIVRE

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic
  • c-youtube
  • Google+ Icône sociale

© 2018 par Emile DRIANT. Créé avec Wix.com